CENTAURE | FRANCK VIGROUX & KURT D’HAESELEER
Vendredi 16 mars • 20h45 
Espace municipal Georges-Conchon • Rue Léo-Lagrange


Entrée : 10€
Tarif Cité Jeune (30 places disponibles) : 6€

Billetterie uniquement sur place

Centaure

Centaure est une composition interprétée en "live electronics" par Franck Vigroux. La pièce est constituée d'éléments puissants et abrasifs aussi bien rythmiques qu'atmosphériques, oscillant entre sonorités industrielles, minimales et "noise". Pour Centaure, il s'appuie par exemple sur un grand nombre de séquences rythmiques, avec en contrepoint des drones polyphoniques joués de manière transitoire.

Kurt d'Haeseleer utilise comme source d'image des corps et des mouvements des danseurs et performeurs Azusa Takeuchi et Yuta Ishikawa qui sont mis en scène et filmés au préalable. Le projet évoque un univers en mutation tel qu'incarné par le Centaure, un être quelque part entre monde sauvage et civilisation.

Les deux artistes ont précédemment collaboré sur deux spectacles (Aucun lieu, 2013) et une installation (Memoritis, 2014). Ils se réunissent ici pour concevoir une nouvelle pièce qui tisse vidéo et musique, le long d'une écriture précise aussi synchronisée qu'autonome. La scénographe Perrine Cado a conçu un dispositif de tulles et d'écrans qui contribue à donner une immersion du spectateur dans la pièce, augmentée encore par la spatialisation et l’optimisation du son par Carlos Duarte.

Création 2015.
Franck Vigroux : live electronics.
Kurt d'Haeseleer : live vidéo.

Franck Vigroux & Kurt d'Haeseleer

Franck Vigroux (France), artiste électroacousticien, compositeur, concepteur de spectacles (Compagnie D'Autres Cordes) et fondateur de DAC Records, utilise un dispositif personnalisé d'instruments électroniques lui permettant de mêler sonorités électroniques et acoustiques, contrôlées et générées de façons analogiques et numériques, à partir d'oscillateurs, d'échantillonneurs et divers effets de filtres. Artiste pluridisciplinaire, il emprunte depuis maintenant plus de vingt ans les chemins de traverse de l'art sonore, de la musique noise, du spectacle vivant, de la musique électroacoustique ou encore de la performance audiovisuelle, érigeant un pont entre ces disciplines et ces matières pour en tirer un suc vivant, car en perpétuel mouvement.
© Photo : Jérome Sevrette
http://www.franckvigroux.com/


Le travail de Kurt d'Haeseleer se concentre sur la visualisation de la dynamique de l'information. Il traduit la présence englobante des médias dans des méta-images. Les effets spéciaux jouent un rôle important dans son travail qui se situe entre la peinture, la vidéo, le cinéma et la performance. Manipulant les images à l'extrême en les forçant à réagir entre elles, le résultat est in fine non sans rappeler le développement de photographies analogiques dans une chambre noire ou encore une sorte d’alchimie digitale.

kurtdhaeseleer.com