FOYER | ISMAÏL BAHRI
ESQUISSE |
ISMAÏL BAHRI
(FRANCE - TUNISIE)
15 > 31 mars | INSTALLATIONS VIDEO
SALLE GILBERT-GAILLARD | 2 rue Saint-Pierre
Ouverture : du mardi au samedi 10h > 18h | Le dimanche 14h > 18h

Entrée libre

Foyer

A première vue, Foyer semble être une projection sans film où seul est donné à voir un écran blanc palpitant. Des voix accompagnent ce blanc. Elles proviennent de personnes qui ont abordé le caméraman du film au travail pour le questionner sur ce qu’il fait. Le filmeur est tour à tour approché par un photographe amateur, un passant curieux, un policier ou un groupe de jeunes.

Au fur et à mesure de leurs développements, les discussions dévoilent au spectateur les principes d’une expérience filmique en cours et, par là-même, les principes du film qu’ils regardent. Cette expérience intrigue, interroge et transforme la caméra en un foyer (à l’image d’un feu) autour duquel se réunir, parler et écouter. S’intéressant d’abord à la caméra, ces paroles déploient vite des points de vue singuliers traçant les formes d’un certain paysage social et politique. Elles laissent entrevoir le contexte dans lequel se déploie l’expérience d’un travail qui tâtonne, à la recherche d’une voie dans le monde qui s’agite.

Titre : Foyer
Durée : 32 min.
Langue originale : Arabe tunisien
Sous-titres : français ou anglais
Production : Spectre en co-production avec La Fabrique Phantom
Producteur : Olivier Marboeuf
Producteur associé : Cédric Walter
Année : 2016

Esquisse, pour E.Dekyndt

Ce plan séquence de cinq minutes montre un drapeau qui a la propriété de montrer, de capter le paysage.
Convoquant l’écran et la projection cinématographique, ce drapeau devient un instrument pour voir. Sensible aux moindres variations de lumières, il devient un indicateur des nuances atmosphériques.

 

Œuvre produite spécialement pour l’exposition « Instruments » (13/06 au 24/09 2017) au Jeu de Paume (Paris).
Ismaïl Bahri et Youssef Chebbi, Esquisse, pour E.Dekyndt, 2017, vidéo HD 16/9, 5 min. Production du Jeu de Paume.

Ismaïl Bahri

"Placer une feuille de papier battue par le vent devant l’objectif de sa caméra, ralentir la chute de gouttes d’eau en les faisant glisser le long d’un fil, observer le reflet de la ville dans un verre rempli d’encre tenu à la main en marchant : Ismaïl Bahri effectue des gestes élémentaires, empiriques, et prête attention à «ce qui arrive», à ce que ces opérations lui font faire. L’artiste se positionne en observateur, il tâtonne, parle de «myopie» pour son travail. Il met ensuite en place ce qu’il nomme un «dispositif de captation» de ces gestes, utilisant le plus souvent la vidéo, mais aussi la photographie, le son, sans spécialisation. C’est bien souvent à la périphérie du regard qu’émerge du sens, dans la présence indicielle du monde environnant qui affleure, et révèle sa présence."

Texte de Francois Piron

Le travail d'Ismaïl Bahri a été montré dans divers lieux tels que La Criée Centre d'Art Contemporain (Rennes), Le Jeu de Paume (Paris), Les églises (Chelles), la Staatliche Kunsthalle (Karlsruhe), Kunst Im Tunnel (Düsseldorf), le British Film Institute (Londres), ou la Calouste Gulbenkian Foundation (Lisbonne). Ses films ont été sélectionnés dans des festivals tels que TIFF (Toronto), NYFF (New york), IFFR (Rotterdam), FID (Marseille) entre autres. Ismaïl Bahri prépare actuellement une exposition monographique qui aura lieu au Jeu de Paume en 2017.

http://www.ismailbahri.lautre.net/