SEXE 3.0. Voulez-vous coucher avec mon IA ce soir ?
Du fantasme à la réalité

En partenariat avec l'Université Clermont Auvergne
& le Service Université Culture

Espace municipal Georges-Conchon | rue Léo-Lagrange

Samedi 17 mars | 10h
Entrée libre

Fantasmes/fantaisies/fictions/art

Sexbot, sexting, sexto, sexe à distance, sexe virtuel type second life, joujoux sexuels électroniques… machines désirantes voire désirables…
La sexualité à l’ère de l’intelligence artificielle, des réseaux sociaux, des robots sociaux est-elle en train de muter, d’évoluer, voire de se révolutionner ?
Entre éléments de science-fiction froide et fort potentiel érotique, l’automate est souvent paré de multiples fantasmes. Dominant, dominé, le jeu se poursuit aussi entre homme et machine.  
Des séries type Real Humans ou Westworld interrogent la place des humanoïdes et notre façon de (bien ou très mal) traiter l’altérité.

Réalité

2018 et c’est une nouvelle fois le renouveau de l’IA. Le marché de l’IA devrait passer de 8 milliards d’euros en 2016 à plus de 47 milliards d’euros d’ici 2020. On est au conditionnel mais un conditionnel qui se conjugue de plus en plus au présent.
Et une cohabitation qui engendre de plus en plus des relations complexes et des émotions contrastées, amour/haine.
Dans le domaine du sexe, les poupées sexuelles et IA vont faire florès d’ici peu. Le robot, comme l’être humain, va alors pouvoir simuler parfaitement ! C’est le pied ! C’est exactement ce qu’on lui demande.
A titre informatif : « les règles d’interactions sociales sont les mêmes entre les hommes entre eux et les hommes à travers les médias », dixit le professeur d’IA de Sorbonne Université Mr Jean-Gabriel Ganascia. Mais qu’en est-il quand le média est un double de soi-même et le sujet le sexe ?  
Prostitution, MST, déviances sexuelles… La technologie va-t-elle abolir ce que la morale ne peut ?
Le magazine Le point ne s’est pas trompé : voulez-vous coucher avec mon IA, c’est LA question 2018.
Médias, arts médiatiques, art…VIDEOFORMES poursuit sa réflexion sur les interactions homme-machine et plonge jusqu’au plus intime…

INTERVENANTS :

MARION ROLLANDIN
Maître de conférences en Sciences de l'Information et de la Communication. Laboratoire Communication et sociétés. Université Clermont Auvergne.

NICOLAS SPATOLA
Assistant de Travaux d'Enseignement et de Recherche (ATER) / Université Clermont Auvergne.
Membre du Lapsco (Laboratoire de Psychologie Sociale et Cognitive).

YANN MINH
Artiste chercheur en nouveaux média, NøøConteur cyberpunk, NøøNaute et explorateur au long cours du cyber espace et de la Nøøsphère.

MODÉRACTRICE :

ELISE ASPORD
Docteur en histoire de l’art, thèse sur l’art et l’intelligence artificielle, vie artificielle et robotique (L’Art évolutif et comportemental, Paris X, 2007). Membre associé du laboratoire Communication et Solidarité - Université Clermont Auvergne - et de l’ISCC Auvergne. Conceptrice et présentatrice avec Sandrine Planchon de l’émission de Radio Campus Clermont CONTEMPORALIIS.